RAFFLES (T. S.)


RAFFLES (T. S.)
RAFFLES (T. S.)

RAFFLES sir THOMAS STAMFORD (1781-1826)

Fondateur véritable de la puissance britannique en Malaisie, Raffles est issu d’une famille pauvre. Né à la Jamaïque à bord d’un navire de commerce commandé par son père, il a commencé à travailler à quatorze ans dans les bureaux de la Compagnie des Indes à Londres, et il ne doit qu’à lui-même sa culture très vaste en zoologie et en botanique, sa parfaite connaissance de plusieurs langues, dont le français. Ses mérites reconnus, il est envoyé dans l’île de Penang en 1805; il y apprend le malais et plusieurs dialectes indigènes, étudie les mœurs des populations. En 1808, grâce à un mémoire qu’il adresse à la Compagnie, celle-ci renonce à abandonner Malacca. Il se fait ensuite l’apôtre de l’expansion anglaise en Insulinde au détriment des Hollandais, passés sous le contrôle de l’Empire napoléonien: il convainc lord Minto, gouverneur général des Indes, de la nécessité et de l’intérêt d’une conquête de Java, se voit confier l’organisation de l’expédition victorieuse de 1811 et reçoit pour récompense la nomination de lieutenant-gouverneur de l’île. Installé à Batavia, il y donne pendant cinq ans la mesure de son génie colonisateur et de son intelligence politique: il multiplie les contacts avec les radjahs indigènes qu’il traite en égaux, abolit le travail forcé et modifie le système agraire, ordonne et contrôle des recherches systématiques sur le milieu et sur les populations. Le Congrès de Vienne, en rendant Java à la Hollande, le contraint au départ. Il est considéré comme l’un des meilleurs connaisseurs de la Malaisie, et en 1818 lord Hastings, nouveau gouverneur général des Indes, lui demande de revenir en Asie; le problème est d’assurer à la Grande-Bretagne le contrôle de la route de Chine, et Raffles le résout en suggérant la conquête de l’île de Singapour. Il est chargé des négociations indispensables, use de la corruption et aboutit; il assure l’administration du territoire et en fait un port de commerce rapidement développé, mais aussi une forteresse dont il souligne l’importance d’avenir: il discerne en particulier les futurs développements de l’Empire britannique dans le Pacifique. Son séjour à Singapour lui permet de compléter de remarquables connaissances botaniques et de créer dans l’île un jardin rapidement célèbre. En 1824, il quitte l’Asie, une fois que des négociations bilatérales entre l’Angleterre et les Pays-Bas ont sanctionné la souveraineté britannique sur Singapour. Revenu en Angleterre, il y fonde la Société zoologique et se consacre dans les dernières années de sa vie aux seules recherches scientifiques. Raffles a été considéré comme un modèle de colonisateur par son énergie et sa clairvoyance stratégique, mais aussi par le souci constamment affiché et sincère de collaborer avec les indigènes sans mépriser leur culture et leurs croyances.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Raffles — ist der Familienname folgender Personen: Thomas Stamford Raffles (1781–1826), Forscher und Gründer der Stadt Singapur A. J. Raffles, der Amateureinbrecher, Held einer Reihe von Büchern des englischen Schriftstellers Ernest William Hornung Raffles …   Deutsch Wikipedia

  • Raffles — a jewel thief who was also a gentleman in the book The Amateur Cracksman (1899). Raffles also played cricket for England …   Dictionary of contemporary English

  • Raffles — Raffles, Sir Thomas Stamford, geb. 1781, wurde 1805 von der Englisch Ostindischen Compagnie als Secretär des Gouverneurs von Pulo Pinang angestellt, nach der Eroberung von Batavia zum Gouverneur von Java ernannt, u. als diese Insel an Holland… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Raffles — (spr. räffls), Sir Thomas Stamford, brit. Kolonialbeamter und Naturforscher, geb. 5. Juli 1781, gest. 5. Juli 1826, war der Sohn eines in Jamaika heimischen Schiffskapitäns, trat in den ostindischen Verwaltungsdienst, nahm 1811 als Sekretär des… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Raffles — (spr. räffls), Sir Thomas Stamford, brit. ind. Staatsmann, geb. 5. Juli 1781, trat in den Dienst der Ostind. Kompanie, 1811 16 Lieutenantgouverneur von Java, dann von Benkulen, gründete 1819 die Stadt Singapur, gest. 8. Juli 1826 in England;… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Raffles — (Räffls), Sir Thom. Stamford, geb. 1781, Beamter der ostind. Compagnie, 1811 Gouverneur des eroberten Batavia, nach dessen Zurückgabe von Bencoolen, gründete die Niederlassung Singapore, kehrte 1825 nach England zurück, wo er 1827 st. Schrieb:… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Raffles — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Thomas Stamford Raffles (1781 1826), militaire et naturaliste britannique. Art et culture A.J. Raffles, gentleman cambrioleur, personnage créé… …   Wikipédia en Français

  • Raffles — This unusual name has two possible origins, each with its own distinctive history and derivation. Firstly, as an English surname, Raffels is one of the patronymic forms of the name Raffel (the s suffix representing a reduced form of son of ),… …   Surnames reference

  • Raffles — noun British colonial administrator who founded Singapore (1781 1826) • Syn: ↑Sir Thomas Raffles, ↑Sir Thomas Stamford Raffles • Instance Hypernyms: ↑administrator, ↑executive …   Useful english dictionary

  • raffles — /raf euhlz/, n. (often cap.) a gentlemanly burglar, amateur housebreaker, or the like. [1925 30; after Raffles, hero of The Amateur Cracksman, by E. W. Hornung (1866 1921), English novelist] * * * …   Universalium